Los Caracoles

Bar Aliatar
Los Caracoles
Plaza Aliatar
Alto Albayzín
Granada, Andalucía, España

English version
español

Plaza Aliatar

El bar Aliatar-mas conocido en Tokio y en Pitres como: "Los Caracoles"- hace esquina con la calle principal del Albaycin Alto y la Placeta Aliatar, refrescada por su fuentecilla y sus árboles de Judas de flores rosas, que curiosamente, lo mismo se llaman, árboles del amor que algarrobos locos...Por detrás, está la Colegiata del Salvador con su claustro mudéjar milagrosamente salvado de los incendios revolucionarios, pero conservado con sus muros de ladrillos vistos horrorosamente enjabelgados-cosa que, debajo de otros cielos, se suele llamar crímen de lesa-arquitectura...En frente, la Casa de la Cultura, con exposiciones intermitentes. A la izquierda, la Casa morisca de la Doctrina , donde un converso jesuita metía a los reconquistados en la vereda...¡Este sitio si que tiene historia!

Plaza Aliatar

Les preimers escargots arrivèrent aux temps immémoriaux, pour ne pas dire bibliques: tout ce que l'on sait, c'est qu'ils ne venaient pas de Bourgone. La recett du bouillon relevé, avec ses amandes et ses piments oiseaux, s'est maintenue intacte, tant pour le plaisir des natifs, que pour celui des visiteurs.
C'est Luis, le patron, qui le dit, que pour la Saint Michel, fête du quartier, il va organiser une course de cagouilles sur la place; on verra bien !?

A l'intérieur, le bar ainsi que la salle á manger , imitent assez bien, le style vieillot des "bodegas", ou chais, d'antan.
En dehors des escargots piquants et des tripes maison, la carte réussit à inspirer avec son "Cabri à la Campagnarde" ou son "Agouille au Poivre Vert" ( poisson encore appelé, en France, selon le rivage: aiguillette, orphie ou belone), rassure avec son "Jambon de Montagne des Alpouxares", ou intrigue avec son "Omelette Al-Yantar" (rien à voir avec "ash-shari' al-yazar", la place à gauche (de la mosquée).

Luis
La "tapiya chula", mentionnée par la "Guía de Tapichuela", est, cela va sans dire, la cassolette d'escargots, ou, pour changer, les anchois fumés salés.
Si vous montrez une copie de cette page, Luis et Maria- José, les patrons, vous inviteront à un "chupito trampero" ou "pousse-café félon", d'eau-de-vie de marc de Galice au miel...

Guia de Tapichuela
Volver a Granadainfo.com